Des villes les plus anciennes du monde

Lisbonne, Portugal (de 1200 avant J.C): Jusqu’au 16ème siècle, la ville portuaire et aussi capitale du Portugal était autrefois considéré comme le point de fin du monde. Beaucoup architecture ancienne ici ont été détruites après un important tremblement de terre au 18ème siècle, mais la beauté de la ville n’a pas disparu.
 
Varanasi, Inde (de 1700 avant J.C): La ville antique située au nord de l’État de l’Uttar Pradesh est aussi décrite comme capitale spirituelle du pays. Cet endroit était un centre urbain animé avant que la plupart des architectures anciennes soient endommagées. Cependant, au début du 18ème siècle, certains bâtiments ont été restaurés progressivement comme le temple d’or Visvanatha.
 
Luoyang, Chine (de 1900 avant J.C): Considérée comme le berceau de la civilisation chinoise, cette ville de l’ouest abritait les neuf dynasties dans l’histoire du pays. C’est aussi le lieu où se situe le premier temple bouddhiste et qui est devenu l’un des lieux importants dans l’histoire du bouddhisme chinois. À côté de la Chine, si vous voulez encore découvrir des anciens monuments en Asie, allez visiter angkor pour satisfaire votre curiosité.
 
Plovdiv, Bulgarie (de 4000 avant J.C): Ville de Plovdiv a été construite au pied de 3 montagnes et est devenue un centre de tourisme, de commerce pendant le temps de l’Empire romain. Après plusieurs changements de propriété et être finalement devenue partie de la Bulgarie au 12ème siècle, cet endroit joue encore un rôle important dans l’archéologie et la culture.
 
Pour avoir plus d’informations sur un voyage en Asie, veuillez visiter le site: https://voyage-vietnam.asia/voyage-laos-tl113.html

Réaction primaire à cette étude de l’OCDE citée par Capital :, – “Comme d’hab, y en a que pour les riches

Réaction primaire à cette étude de l’OCDE citée par Capital :
- “Comme d’hab, y en a que pour les riches…”
Question : qui sont les “les plus riches” ?
Réponse à la lecture de l’article :
“…Il faut gagner plus de 3599 euros nets par mois pour figurer dans cette tranche.”
CQFD / Sous Macron comme sous Hollande, on est “riche” à partir de 4000€ par mois !
Nous voilà rassérénés. ☺️

À ce niveau d’incompétence, on a envie de lui dire : “Sois belle et tais-toi !” , Ce que je trouve inquiétant, c’est qu’il y a, parmi les nouveaux…

À ce niveau d’incompétence, on a envie de lui dire : “Sois belle et tais-toi !”
Ce que je trouve inquiétant, c’est qu’il y a, parmi les nouveaux députés “tout frais élus” LREM des juristes confirmés en Droit public, constitutionnel et administratif. Le choix de cette jeune mère de famille relève donc d’une volonté de privilégier le casting (femme et jolie)…sur ses capacités à remplir les fonctions.

La culture yiddish, dans laquelle on trace le mélange des intonations germaniques, des musicalités slaves et de l’âme juive m’a toujours…

La culture yiddish, dans laquelle on trace le mélange des intonations germaniques, des musicalités slaves et de l’âme juive m’a toujours bouleversée…
Comme une conscience profonde et grave de l’étroitesse et de la densité du lien qui unissait les ashkénazes au peuple allemand, qui unissait les victimes à leurs bourreaux.

Le général de Villiers s’est exprimé sur le budget des armées dans le cadre de la commission de la défense nationale prévue à cet effet

Le général de Villiers s’est exprimé sur le budget des armées dans le cadre de la commission de la défense nationale prévue à cet effet .
C’est un des lieux où la grande muette à le droit et le devoir de faire entendre sa voix sans entrave .
Il a été repris de volée par Macron dans des termes qu’aucun Président avant lui , hormis de Gaulle , mais ça concernait les généraux putchistes , n’avait utilisé dans sa relation avec le chef d’État Major des Armées .
Il vient de démissionner a l’instant
Cet épisode marque la conception du pouvoir de Macron , elle est autoritaire , mais surtout immature .
On n’ouvre pas une crise avec les militaires , quand le pays est sous la menace terroriste , et nos armées mobilisées comme rarement .
Avec Robert Alfonsi

Par LE CLÉZIO #nice14juillet #toujoursdebout, “Je suis né à Nice, j’y ai grandi

Par LE CLÉZIO #nice14juillet #toujoursdebout
“Je suis né à Nice, j’y ai grandi. Il n’y a probablement aucun endroit au monde que je connaisse mieux. Chaque rue, chaque quartier de cette ville, chaque coin et recoin. Je sais où cela se trouve, j’y suis allé un jour ou l’autre, j’en connais le détail, le petit rien qui fait que c’est cela et rien d’autre. La Promenade des Anglais, ça n’a pas été mon endroit préféré. Je ne suis pas de ce quartier, trop beau, trop luxueux à mon goût. Je suis du port. J’ai aimé les bateaux – dans mon enfance, les pointus des pêcheurs, les vieux cargos rouillés qui trafiquaient le vin rouge et le liège sanglant venu de l’autre côté de la Méditerranée, et bien sûr les ferrys de la Corse qui, outre les touristes et leurs autos, transportaient des vaches et des chevaux. La Prom’ – comme on l’appelle à Nice avec affectation et affection –, c’est plutôt la plage, les filles qui déambulent deux par deux en minishort, les garçons en espadrilles, les pédalos, les buvettes avec leurs tables de ping-pong en sous-sol. Quand j’avais 17 ans, on y allait, mais comme ça, sans plus, sans y croire vraiment, pour jouer au touriste.
La Prom’ avait une histoire, pourtant. Celle de ces fameux Anglais qui, au milieu du XIXe siècle, avaient été émus par la misère des Niçois – au temps du duché de Savoie – et avaient voulu leur venir en aide en échangeant chaque jour un panier de pain contre un panier de cailloux. Un miracle à l’anglaise, afin de ne pas ajouter à la charité l’humiliation. Les cailloux, ils avaient servi à la construction d’un chemin le long de la mer, la Promenade des Anglais.
A Nice, après cela, devant la mer, il s’est passé des choses cruelles. Avant la Première Guerre mondiale, une jeune fille émigrée de Russie a vécu là ses premières émotions de la vie adulte, elle a rêvé de devenir peintre et écrivain, de vivre une vie exaltée, libre et lumineuse, et c’est là qu’elle est morte de la tuberculose à 23 ans. Elle s’appelait Marie Bashkirtseff. Sur la Promenade, il y a toujours une stèle a l’ombre d’un pin, pour rappeler qu’elle venait y lire ou rêver devant la mer. A peu près à la même époque, Paul Valéry est venu habiter Nice, et Modigliani s’est promené sur la belle avenue libre de voitures – mais ils n’ont pas vu la petite Marie. Un peu plus loin, en allant vers l’est, une amie de ma grand-mère, ouvrière monteuse chez Charles Pathé, a habité dans une de ces petites maisons construites dans le rempart, que le producteur avait louées pour son équipe à l’époque où il pensait faire de cet endroit la nouvelle Santa Monica …
En tuant ces innocents, l’assassin a détruit, a sabré et meurtri ce qui nous attache : la vie ordinaire, avec ses menus plaisirs, ses historiettes amoureuses sur la plage de galets, ses jeux d’enfants aux cris stridents.”
Le Point – 21 Jul 2016 -

Je dois relayer ce truc une fois par an depuis 3 ans, mais il n’a jamais eu autant de sens pour moi que maintenant, malgré le choix de couleurs…

Je dois relayer ce truc une fois par an depuis 3 ans, mais il n’a jamais eu autant de sens pour moi que maintenant, malgré le choix de couleurs TOUT-À-FAIT discutable…
Je précise que ma définition de la réussite, c’est de se sentir happy, aligné.e, bien dans ses baskets, à la bonne place et en constante évolution, tout simplement.
Rien de mesurable par les indicateurs valorisés par nos sociétés de consommation, sociétés qui, à mes yeux, se foutent le doigt dans l’œil jusqu’au coude.
VOILÀÀÀ !

“Comment se fait-il que l’on ait besoin du témoignage d’un homme pour enfin croire une femme qui se plaint de violences sur elle-même? Comment…

“Comment se fait-il que l’on ait besoin du témoignage d’un homme pour enfin croire une femme qui se plaint de violences sur elle-même? Comment se fait-il que la victime doive, lorsqu’elle est seule, encore souffrir des campagnes de culpabilisation, être scrutée de toute part comme si les coups tombaient par sa faute ?
Pourquoi persiste-t-on à croire que ce que dit une femme n’a pas de valeur ?”
Voilà de bien bonnes questions.

Que faire de Bayrou?, Je n’aimerais pas être à la place du Président et de son Premier ministre, jusqu’à la fin de cette période électorale, du…

Que faire de Bayrou?
Je n’aimerais pas être à la place du Président et de son Premier ministre, jusqu’à la fin de cette période électorale, du moins…
Parce que Bayrou, Garde des Sceaux, c’est un poste qui lui va comme des guêtres à un canard (sans aucune référence, bien sûr, au palmipède de la presse hebdomadaire…LOL)

Le tsunami LREM serait un effet d’optique dû à la très forte abstention ?, Bien sûr

Le tsunami LREM serait un effet d’optique dû à la très forte abstention ?
Bien sûr.
Mais pourquoi les autres partis n’ont-ils pas fait campagne et mobilisés leurs électeurs comme LREM a réussi à le faire ? Pourquoi les Insoumis ne se sont-ils pas unis au lieu de se diviser ?
C’est dans la défaite que l’on voit celles et ceux qui ont de la classe…
Les anglais appellent ça le “fair play”.